Raiffeisen connaît une croissance supérieure à celle du marché

Johannes Rüegg-Stürm et Patrik Gisel

2016 a été, une fois encore, une très bonne année pour le Groupe Raiffeisen. Les 270 Banques Raiffeisen de toute la Suisse ont accompli un excellent travail. Nous avons réalisé une croissance supérieure à celle du marché dans tous les postes de produits. Grâce à cette croissance saine dans notre cœur de métier, les opérations hypothécaires et d'épargne, nous avons pu consolider notre position en tant que première banque retail en Suisse. Quant aux opérations de placement, notre croissance a également dépassé celle du marché. En 2016, nous avons considérablement développé les opérations avec la clientèle entreprises: l'ouverture du troisième Centre Raiffeisen des entrepreneurs (CRE) à Aarau-Ouest nous permet d'être au plus près des entreprises suisses.

En mettant en place un réseau de coopérations et de participations, nous avons posé, au fil des cinq dernières années, la pierre angulaire de notre croissance, et nous nous sommes parés pour le changement des conditions cadres dans les opérations d'intérêts. Après cette phase de développement, nous nous sommes concentrés en 2016 sur l'optimisation du positionnement des sociétés du Groupe et de nos coopérations. La cession de Vescore SA à Vontobel nous a permis de réorienter la collaboration dans l'Asset Management. Raiffeisen peut ainsi se consacrer pleinement à son point fort: le conseil et l'assistance à la clientèle dans les opérations de placement.

La réorganisation de Notenstein La Roche Banque Privée SA a aussi marqué une étape importante. Nous œuvrons actuellement à développer davantage le modèle d'affaires de la banque privée et à optimiser la coopération au sein du Groupe. Avec nos Banques, notre réseau et un solide centre de compétences pour le private banking, nous sommes en mesure de proposer à notre clientèle la gamme complète de prestations bancaires.

L'année 2016 a été entièrement placée sous le signe de la digitalisation. L'ouverture de compte par chat vidéo, la possibilité de conclure des hypothèques en ligne ou l'offre de crédit en ligne pour la clientèle entreprises sont autant de prestations bancaires supplémentaires pouvant aussi être effectuées via les canaux digitaux depuis 2016. Par ailleurs, le développement de notre système bancaire central nous permet de poser les bases pour d'autres actions en matière de digitalisation. Le RAI Lab vient consolider la force d'innovation de notre Groupe. C'est un élément essentiel car nous voulons participer activement à la fulgurante digitalisation de notre secteur d'activité.

Nous sommes parvenus à régler le litige fiscal US: une grande réussite pour notre Groupe. En 2013, nous avons participé au programme US dans la catégorie 3 parce que nous estimions que Raiffeisen n'avait violé aucune disposition du droit fiscal américain. Fin 2016, nous avons trouvé un accord avec le Département de la Justice américain (DoJ) pour mettre fin au litige fiscal tout en évitant de payer une amende. Nous nous réjouissons que notre analyse ait été désormais confirmée par le DoJ.

Nous souhaitons, au nom du Conseil d'administration et de la Direction de Raiffeisen Suisse, remercier l'ensemble de nos sociétaires et clients pour la confiance qu'ils nous témoignent. Nous souhaitons également exprimer nos plus vifs remerciements à tous nos collaborateurs pour l'engagement dont ils font preuve.

Johannes Rüegg-Stürm
Président du Conseil d'administration de Raiffeisen Suisse

Patrik Gisel
Président de la Direction de Raiffeisen Suisse