Perspectives stratégiques 2017

Les orientations stratégiques resteront les mêmes en 2017. L'année est entièrement placée sous le signe du déploiement du nouveau système bancaire central dans les Banques Raiffeisen et chez Raiffeisen Suisse. La migration vers ce nouveau système créera la base permettant l'utilisation des possibilités qui s'ouvrent grâce à la digitalisation.

Le canal de distribution physique reste un élément central pour Raiffeisen qui dispose du plus dense réseau de points bancaires en Suisse. Or, la digitalisation croissante impacte l'organisation du réseau de distribution et impliquera la réduction du nombre de points bancaires à moyen terme. En conséquence, la Direction et le Conseil d'administration de Raiffeisen Suisse poursuivront la discussion sur le modèle d'affaires de l'avenir et les mesures possibles permettant d'atteindre les objectifs de l'entreprise sur le long terme.

Le développement et l'optimisation du réseau Raiffeisen seront résolument poursuivis en 2017. Notenstein La Roche Banque Privée continuera à croître tout en baissant parallèlement ses coûts. Au troisième trimestre 2017, Notenstein La Roche renouvellera l'intégralité de sa plateforme informatique, s'engageant ainsi à grands pas vers la digitalisation et l'automatisation. Dès 2018, Notenstein La Roche assurera l'administration de tous les mandats de gestion de fortune Raiffeisen. Par ailleurs, d'éventuelles acquisitions et opportunités de croissance au profit de Notenstein La Roche Banque Privée SA sont étudiées en permanence. Le Groupe aspire par ailleurs à renforcer davantage les opérations avec la clientèle entreprises. Dans ce cadre, la gamme de produits et de services englobant des offres spécifiques à la clientèle entreprises sera étendue et l'engagement en faveur de l'entrepreneuriat en Suisse développé en conséquence.

La stratégie de base Raiffeisen a fait l'objet d'une révision dans le cadre d'un processus à l'échelon du Groupe avant d'être ancrée en 2015 dans l'organisation. Dans un deuxième temps, la révision portera sur d'autres documents de base comme la vision, la charte et les statuts. Raiffeisen reste à l'avenir encore fidèle à sa structure coopérative.

Outre les projets stratégiques, un certain nombre de projets réglementaires sont également inscrits à l'agenda de 2017: la mise en œuvre des exigences découlant du classement de Raiffeisen en tant que groupe d'importance systémique par la Banque nationale suisse ou encore la garantie des exigences du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire par rapport au regroupement des données concernant les risques et le reporting qui s'y réfère. Raiffeisen continue par ailleurs d'améliorer la protection des investisseurs en adaptant la protection des données et en appliquant la loi sur les services financiers, la loi sur l'infrastructure des marchés financiers et la loi sur les établissements financiers.

Tant les projets stratégiques que réglementaires requièrent le déploiement continu de ressources importantes et indispensables à la maîtrise des défis à venir.