Prestations de services

Paiements

Les clients Raiffeisen font un usage croissant de leurs cartes. La tendance s'est poursuivie en 2016 également. Les transactions ont augmenté de 12%, à 106 millions de francs. Les retraits aux bancomats ont en revanche stagné, ce qui s'explique par un usage plus prononcé des moyens de paiement sans numéraire tels que les cartes de débit / crédit et les solutions de paiement électronique. Depuis le lancement de la première version de la solution de paiement mobile Raiffeisen (Paymit) au printemps 2016, près de 17'000 utilisateurs étaient enregistrés fin 2016. Dès le printemps 2017, une fois la fusion de Paymit et de TWINT effectuée, il est prévu de lancer la nouvelle solution de paiement mobile Raiffeisen TWINT pouvant être directement reliée au compte bancaire et qui permet de réaliser, outre les transactions entre particuliers, également les paiements sans numéraire dans les commerces et sur les portails e-commerce.

Depuis novembre 2016, notre Groupe propose aux entreprises un accès électronique étendu pour un trafic des paiements sans faille avec Raiffeisen. L'échange électronique de données s'effectue via la norme internationale EBICS «Electronic Banking Internet Communication Standard».

Financements

Bien que le volume hypothécaire n'ait pas connu une hausse aussi forte que les années précédentes, la croissance enregistrée de 4,3% reste supérieure à la moyenne du marché. Ainsi, la part de marché a une nouvelle fois légèrement gagné de terrain et s'élève à 17,2%. La demande la plus forte a été enregistrée pour les hypothèques à taux fixe et les hypothèques LiborFlex en raison du niveau de taux toujours bas.

Le volume hypothécaire pour les financements professionnels (immeubles d'exploitation et objets de rapport) a gonflé de près de 10,5%. Raiffeisen est donc parvenue à maintenir sa position de leader sur le marché sur ce terrain également.

En 2016, Raiffeisen est la première banque en Suisse à intégrer systématiquement l'évaluation énergétique d'un bien immobilier au conseil en propriété du logement. S'il le souhaite, le client obtient une évaluation énergétique de son bien immobilier avec indication de sa classe d'efficacité énergétique, conformément au Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB). L'évaluation comprend également des informations concernant le potentiel d'économies d'énergie, le besoin d'investissement pour un assainissement énergétique judicieux et les subventions pouvant être obtenues de la Confédération et des cantons.

Part de marché en volume hypothécaire par canton en 2015

Evolution du volume des différents modèles hypothécaires de 2012 à 2016

Epargne

Malgré la faible rémunération, la part de marché confortable dans le domaine de l'épargne a pu être légèrement relevée à 13,2%. Le nombre de comptes est passé de 97’786 à 6'074’143 (+1,6%), et le volume de 144'337 millions à 152'288 millions de francs (+5,5%). La croissance enregistrée revient en premier lieu au domaine des comptes de transaction. Une grande partie de la hausse en volume sur les comptes de transaction s'explique par un transfert des comptes épargne. Par ailleurs, des placements et investissements à terme échu n'ont souvent pas été renouvelés du fait des faibles taux proposés et ont été mis en attente sur des comptes de transaction. On constate toutefois un faible accroissement du volume des placements et investissements à terme de 12'704 millions à 12'795 millions de francs (+0,7%).

Placements

Durant l'exercice de référence, Raiffeisen a enregistré une évolution positive de l'argent frais net avoisinant les 800 millions de francs. Les fonds de placement ont grossi de 931 millions de francs – dont plus de la moitié versée dans des fonds Raiffeisen. Les placements directs ont, eux aussi, connu une évolution réjouissante avec une progression de 461 millions de francs. Les produits structurés affichent un reflux de près de 131 millions de francs en raison d'échéances de produits.

Evolution du volume des titres

Prévoyance

Les comptes de prévoyance ont augmenté de 5,5% en 2016. Les dépôts dans les produits de prévoyance du pilier 3a (épargne en compte et en fonds) ont augmenté de 6% (+ 819 millions de francs) et s'élèvent désormais à 14,6 milliards de francs. La croissance des avoirs de libre passage a été plus modérée car impactée par divers facteurs externes, tels que le marché du travail, les caisses de retraite et la rémunération. Les dépôts dans les comptes de libre passage – épargne en fonds y compris – ont augmenté de 1% (+ 71 millions de francs) et s'élèvent désormais à 5,6 milliards de francs. Le niveau des taux généralement bas a fortement marqué l'utilisation des produits de prévoyance sur cet exercice de référence également. C'est ce que révèle l'augmentation du nombre de dépôts de prévoyance de quelque 18% (pour le pilier 3a) et de 6% (pour le 2e pilier).

Assurances

Le volume des assurances vie à prime périodique a grossi de plus de 50%. Les produits générant le plus de chiffre d'affaires demeurent l'assurance décès Raiffeisen et l'assurance vie mixte utilisée en lien avec l'amortissement indirect pour le financement d'un logement. Raiffeisen a enregistré une nouvelle fois une hausse des primes uniques, atteignant un volume de plus de 64 millions de francs – avec l'assurance rente de vieillesse Raiffeisen et les produits à tranches proposés par Helvetia.

Somme des primes Vie individuelle (primes périodiques)

Corporate Finance

Le secteur opérationnel Corporate Finance se concentre sur les prestations de conseil destinées aux entrepreneurs et entreprises dans les domaines Evaluation d'options stratégiques, Mergers & Acquisitions (M&A), Evaluations et conseil en financement. Depuis 2016, ce secteur est par ailleurs partenaire de MidCap Alliance, un réseau M&A international tourné en premier lieu vers l'Europe et les Etats-Unis.