Tendances et défis

Le marché bancaire suisse reste marqué par un certain dynamisme. Au-delà des défis macro-économiques à relever, les Banques, et ainsi l'ensemble du Groupe Raiffeisen, doivent faire face aux exigences grandissantes de la part des clients, aux progrès de la digitalisation et à la pression réglementaire persistante. Parallèlement, l'intensité de la concurrence et la tendance à la consolidation sur le marché bancaire se poursuivront.

Embellie modérée de l'environnement économique

Globalement, les indicateurs conjoncturels semblent renouer solidement avec la croissance. La reprise de l'économie suisse devrait, elle aussi, se poursuivre à un rythme modéré après le choc du taux de change en 2015. Le franc, qui n'a pas perdu de sa vigueur, limite toutefois la dynamique des investissements et de l'emploi. La demande sur le marché immobilier reste élevée suite au contexte de taux bas, avec un redressement qui se poursuit dans les zones dont le niveau de prix est actuellement encore plutôt bas. L'«atterrissage en douceur» du marché de l'immobilier, souvent annoncé, est donc engagé dans certaines régions et devrait se poursuivre en 2017 également.

Une pratique prudente de l'octroi de crédits est déterminante pour le développement durable du Groupe. Dans le cadre de l'optimisation continue de ses offres, Raiffeisen prend en compte l'évolution des conditions cadres. Ayant fait ses preuves, la politique de crédit conservatrice reste inchangée.

Consolidation constante sur le marché bancaire

La concurrence sur le marché bancaire suisse ne devrait pas fléchir à l'avenir. Outre les banques traditionnelles, un nombre croissant de sociétés FinTech et de concurrents externes à la branche cherchent à gagner des parts de marché. Cette nouvelle situation concurrentielle exerce une pression supplémentaire sur les marges. Afin d'être en mesure, à l'avenir, de se démarquer de la concurrence dans ce contexte dynamique, il s'agit de développer un profil fort assorti d'un positionnement clair. Ceci exige au préalable de se concentrer de façon systématique sur les besoins en évolution de la clientèle et de s'appuyer sur des processus efficaces et des offres innovantes en matière de produits et de services.

Grâce à un positionnement clair dans son cœur de métier, à des coopérations et des participations ciblées et une orientation cohérente sur l'avenir digital, Raiffeisen continue d'investir dans l'interface entre la Banque et le client, et défend sa position de première banque retail sur le marché suisse.

Exigences grandissantes des clients

Les clients sont très bien informés et nourrissent de grandes attentes par rapport aux produits et services bancaires et leur disponibilité. Une part croissante des clients attend une offre de service accessible à toute heure et en tout lieu, ainsi qu'une communication en temps réel par le biais de différents canaux. Ainsi, la demande de fonctionnalités de mobile banking est en augmentation constante. Pour répondre à l'évolution dynamique des besoins de la clientèle, il est essentiel d'avoir des concepts de distribution et de conseil innovants. La digitalisation exige un effort d'investissement supplémentaire pour l'informatique, le réseau de distribution et les collaborateurs.

Le client est au centre des préoccupations de Raiffeisen. L'offre se focalise donc sur les services et les produits orientés de façon cohérente vers les besoins individuels des clients dans toutes leurs situations de vie.

Progression de la digitalisation

Les avancées en matière de digitalisation transforment durablement l'activité bancaire et offrent de nombreuses opportunités. Raiffeisen étudie sans relâche les possibilités à sa portée pour la simplification et l'automatisation des processus. La proximité avec la clientèle passe de plus en plus entretenue par les canaux digitaux. Combiner les canaux de distribution digitaux et physiques est un moyen de prendre en compte les attentes de la clientèle dans leur plus grande diversité. La banque du futur accède aux besoins de toutes les générations.

Le Groupe Raiffeisen investit de façon conséquente dans son modèle d'affaires orienté vers l'avenir digital. Raiffeisen demeure convaincue qu'un accompagnement personnalisé de la clientèle et une présence locale continueront à jouer un rôle déterminant.

Une pression réglementaire constante

Les banques suisses sont soumises à une pression réglementaire accrue qui vise à garantir la stabilité du marché financier (importance systémique, Bâle IV) et à améliorer la protection des clients (par exemple la LSFin, la loi sur les services financiers). L'harmonisation des normes juridiques suisses par rapport aux normes réglementaires internationales restera un sujet phare. Un investissement important aussi bien en termes de personnel que d'infrastructure demeure nécessaire pour rester en adéquation avec les réglementations. Raiffeisen s'engage proactivement dans l'aménagement des conditions cadres réglementaires.

Elle accorde une grande importance aux évolutions prudentielles et participe activement au débat.