142'020

142'020 francs pour un bassin naturel

Il sera bientôt à nouveau possible de se baigner dans le village de la Basse-Engadine, Ftan. Le crowdfunding a permis de réunir les fonds nécessaires en quelques semaines pour réhabiliter l'ancien lac.

Un bassin, un remblai de terre et des rives bétonnées: c'est tout ce qui reste de l'ancien lac de Ftan. Sinon, quasiment rien ne rappelle les plaisirs de la baignade qui restaient interdits à tous jusque dans les années 80. Le lac privé appartenait autrefois à l'Institut Otalpin Ftan réservé aux filles et ne devait être utilisé que par les jeunes pensionnaires. Le lac s'est asséché au fil du temps en raison du manque d'eau.

L'ancien lac sera désormais rempli d'eau fraîche. L'association Pro Ftan, qui s'engage dans la promotion de l'attrait du village, est le moteur du projet, et tout particulièrement, le président de l'association, Balser Derungs, ainsi que Laila Tobler, membre de l'association et propriétaire d'un logement secondaire à Ftan. Elle se rend plusieurs fois par année dans ce petit village de 400 habitantes dans la Basse-Engadine. «Pour moi, il était toujours évident qu'il manquait un lac pour se baigner dans ce village familial», déclare-t-elle.

Laila Tobler a travaillé d'arrache-pied ces derniers mois pour le projet. Et ceci avec succès. Le projet a récolté plus de 140'000 francs. Autrement dit, il sera à nouveau possible de se baigner dans le village dès l'été 2018.

Vous trouverez l'intégralité de l'histoire sur heroslocaux.ch/lac.

Photos: Anna-Tina Eberhard