Annexe abrégée au bouclement intermédiaire

Modifications apportées aux principes de comptabilisation et d'évaluation et éventuelles corrections des erreurs

Aucune modification substantielle n'a été apportée aux principes de comptabilisation et d'évaluation.

Aucune correction d'erreur n'a été effectuée.

Mention de facteurs ayant influencé la situation économique pendant la période sous revue et par rapport à la période précédente

Aucun facteur pouvant substantiellement modifier la situation économique du Groupe Raiffeisen n'est à mentionner. Le tumulte concernant le thème de la gouvernance d'entreprise chez Raiffeisen Suisse ne se répercute pas sur les chiffres du Groupe Raiffeisen.

Produits ou charges extraordinaires

Le produit extraordinaire de 7,3 millions de francs a diminué, par rapport à la période précédente, de 3,3 millions de francs. Il comprend principalement les bénéfices provenant de la cession d'immobilisations corporelles, ainsi que le produit de la vente de l'activité d’Europe de l'Est de Notenstein La Roche Banque Privée SA. Les charges extraordinaires, d'un montant de 3 millions de francs (+0,3 million de francs), comprennent principalement des pertes résultant de la cession d'immobilisations corporelles, à hauteur de 2,4 millions de francs.

Principaux événements après le jour de référence du bouclement intermédiaire

Notenstein La Roche Banque Privée SA a été vendue à Vontobel le 2 juillet 2018. La transaction figurera dans les comptes du Groupe au second semestre 2018, mais les coûts déjà connus ont été inscrits dans les charges d'exploitation du présent bouclement intermédiaire.

Le président de la Direction de Raiffeisen Suisse a fait savoir le 18 juillet 2018 qu'il démissionnerait de sa fonction et quitterait le Groupe Raiffeisen à fin 2018.