Modifications majeures intervenues entre la date du bilan et le bouclement rédactionnel (09.03.2018)

Nouvelle structure de conduite et des départements au 1er janvier 2018

Raiffeisen Suisse a renforcé son orientation vers la clientèle en réorganisant sa structure de conduite et ses départements. Dans ce cadre, il y a eu des changements de personnel au sein de la Direction. La Direction élargie a par ailleurs été supprimée et la structure de certains départements modifiée.

Marcel Zoller, directeur financier (CFO) de longue date, prendra sa retraite au 30 avril 2018. Son successeur Christian Poerschke est déjà entré en fonction et a pris la tête du département «Finances & Personnel» au 1er janvier 2018.

Le nouveau département «Risque & Compliance» doit désormais gérer les risques, ce qui correspond par ailleurs aux exigences d'une gouvernance d'entreprise moderne, en adéquation avec les normes d'une gestion des risques efficiente et conforme aux prescriptions réglementaires en vigueur. Ce nouveau département est dirigé par Beat Hodel, jusqu'à présent responsable du secteur Gestion des risques du Groupe. En qualité de Chief Risk Officer (CRO), il siège à la Direction, endosse la responsabilité de la gestion des risques à l'échelle du Groupe et veille à ce que cette gestion soit appliquée.

Rolf Olmesdahl reprend les fonctions de Chief Operating Officer (COO).

Suppression de la «Coordination de la gestion du Groupe» au 1er janvier 2018

Dans le cadre de l'adaptation du rythme de conduite, la Direction de Raiffeisen Suisse a décidé de réorienter la gestion globale des filiales afin de mieux répondre aux questions stratégiques. A cette fin, un workshop consacré à la stratégie est désormais organisé chaque année par Raiffeisen Suisse et ses filiales. Le comité de «Coordination de la gestion du Groupe», à orientation plutôt opérationnelle, est supprimé.

Raiffeisen réorganise la structure de participation dans Investnet (26 février 2018)

Raiffeisen Suisse a décidé, d'entente avec les actionnaires minoritaires d'Investnet Holding AG, de réorganiser la structure de participation dans le groupe Private Equity.

Poursuite pénale à l'encontre de Pierin Vincenz (27 février 2018)

Raiffeisen Suisse a été informée le 27. février 2018 par le Ministère public de Zurich III qu'il ouvrait une procédure pénale à l'encontre de l'ancien président de la Direction de Raiffeisen Suisse, Pierin Vincenz. L'accusation incrimine une gestion déloyale dans le cadre d'Aduno et d'Investnet. Raiffeisen Suisse s'est portée partie civile dans la procédure susmentionnée, et a par ailleurs déposé une plainte pénale à l'encontre de Pierin Vincenz et d'autres personnes susceptibles d'être impliquées. Ces démarches n'ont toutefois aucune incidence sur le présent bouclement annuel.

A l'heure actuelle, il n'est pas encore possible d'évaluer de manière définitive si, et dans quelle mesure, ces événements auront une incidence sur la réorganisation relative à Investnet susmentionnée.

Raiffeisen Suisse annonce des changements au sein du Conseil d'administration (8 mars 2018)

Un changement à la tête du Conseil d'administration de Raiffeisen Suisse est intervenu: Johannes Rüegg-Stürm, actuel président du Conseil d'administration de Raiffeisen Suisse, a décidé de démissionner de ses fonctions avec effet immédiat. Pascal Gantenbein dirigera par intérim le Conseil d'administration de Raiffeisen Suisse.