Perspectives stratégiques 2018

En 2018, Raiffeisen devra encore faire face aux faibles taux d'intérêt. Même si une lente normalisation des taux se dessine à moyen terme, l'évolution de la marge d'intérêt devrait rester pesante à court terme, en raison des taux négatifs actuels. Raiffeisen entend toutefois poursuivre la croissance qualitative dans son cœur de métier et elle s'efforcera également de réduire, à l'avenir, sa dépendance aux opérations d'intérêts.

Développement des opérations avec la clientèle de placement et la clientèle entreprises

En matière d'opérations de placement, Raiffeisen entend mettre à profit encore plus de potentiel en friche et accroître le nombre de relations de banque principale. En complément des mesures prises pour augmenter la productivité, Notenstein La Roche Banque Privée SA se concentrera davantage, en 2018, sur le développement des actifs sous gestion. Les opérations avec la clientèle entreprises sont par ailleurs intensifiées et élargies, dans le cadre de la stratégie de diversification.

Réseau Raiffeisen – Concentration sur l'activité de base

A l'avenir, le réseau Raiffeisen mettra davantage à profit l'activité de base. En effet, Raiffeisen estime qu'une coopération fructueuse ne nécessite pas forcément, d'un point de vue stratégique, de participation financière. Au vu des exigences réglementaires accrues en matière de dotation en capital, Raiffeisen alloue encore plus de ses fonds à l'activité de base.

Promotion et développement actifs de la digitalisation et de l'innovation

Intégrer à l'ensemble des Banques Raiffeisen le nouveau système bancaire central constitue la priorité absolue pour notre Groupe en 2018. Les ressources en personnel et les moyens financiers qui se libéreront ainsi à moyen terme seront mis à profit pour renforcer la digitalisation et développer de nombreux autres aspects du marché. Pour Raiffeisen, il est primordial de promouvoir les innovations permettant d'étoffer les activités du Groupe et d'assurer son succès futur.

Raiffeisen entend accélérer la digitalisation tout au long de la chaîne de création de valeur, améliorer encore l'orientation clientèle, accroître l'efficacité à l'aide de processus digitaux de bout en bout, et finalement structurer activement le développement et le positionnement dans des écosystèmes définis (par ex. le logement).

Par ailleurs, l'optimisation des canaux de distribution digitaux et physiques reste d'une importance capitale pour Raiffeisen. Afin d'assurer la distribution physique sur le long terme, il faut en effet développer de manière ciblée la structure et la prestation des services de distribution. Les besoins de la clientèle ayant évolué, il s'agit de réduire encore le nombre des agences et de les transformer, à l'avenir, en des banques de conseil. Le réseau de distribution physique, qui assure le contact personnel avec la clientèle, demeurera toujours un point névralgique dans l'avenir de Raiffeisen.

Agenda des projets 2018 – Des investissements axés sur l'avenir

L'exercice 2018 sera fortement tourné vers des thèmes avec incidence sur le long terme et soutenant, dans une large mesure, les objectifs visés par les orientations stratégiques. Un nouveau programme a été lancé dans l'activité de base et revêt une importance toute particulière. En effet, il est censé tirer profit des opportunités qu'offre la digitalisation en s'appuyant sur des processus harmonisés et simples, dans le but de rentabiliser durablement les opérations de crédit. Dans le même temps, le nouveau système bancaire central et son développement en continu demeurent des sujets essentiels pour Raiffeisen, même si un certain nombre d'autres projets, tant réglementaires que stratégiques, seront également lancés en 2018.

Nouvelle structure de direction et réorganisation des départements, pour être encore plus proches des clients

En réorganisant sa structure de direction, ainsi que celle de ses départements, et en harmonisant les processus applicables depuis le 1er janvier 2018, Raiffeisen Suisse renforce encore davantage son orientation clients. Par ailleurs, cette nouvelle structure d'organisation répond à l'ensemble des exigences réglementaires posées à une gouvernance d'entreprise moderne et à un établissement classé d'importance systémique. Une gestion des risques appropriée et efficace pourra, dans le même élan, être assurée pour l'avenir.