Prestations de services

Paiements

Avec plus d'1,2 million de contrats e-banking (+7,5%), 66,5 millions de connexions (+13%) et 110 millions d'ordres de paiement (+7%), l'e-banking a connu, à nouveau, un grand succès durant l'exercice sous revue. L'e-banking demeure ainsi le canal d'interaction le plus utilisé entre la clientèle et la Banque Raiffeisen. Un certain nombre d'améliorations et d'extensions sont prévues pour celui-ci en 2018.

La popularité croissante auprès des clients Raiffeisen des cartes de débit (Maestro et V PAY) comme moyen de paiement sans espèces se confirme encore pour 2017. Le nombre de transactions a, en effet, augmenté de 12% pour s'inscrire à 119 millions.

La fonction sans contact, lancée fin 2016 sur la carte V PAY, renforce cette évolution. Elle propose un paiement simple et rapide au point de vente, sans saisie du code NIP jusqu'à 40 francs. 20% des transactions sont déjà réalisées sans contact. En revanche, les retraits aux bancomats ont, pour la première fois, régressé (-1%), signe que les espèces pourraient perdre de leur attrait.

D'autres innovations dans le domaine du paiement soutiennent cette tendance. Ainsi, Raiffeisen a lancé, fin mai 2017, la solution de paiement mobile Raiffeisen TWINT. Chaque client Raiffeisen titulaire d'une carte de débit Raiffeisen peut s'inscrire sur cette app de paiement mobile, qui est directement reliée au compte client. En fin d'année, quelque 100'000 utilisateurs étaient déjà inscrits. L'app TWINT est la plus fréquemment utilisée pour l'envoi d'argent de particulier à particulier. Les achats en ligne sont, eux aussi, de plus en plus souvent réglés avec TWINT.

La clientèle entreprises profite également d'innovations en matière de trafic des paiements commerciaux. Ainsi, la nouvelle plateforme E-Connect jouit d'une grande popularité auprès de la clientèle entreprises Raiffeisen. Celle-ci permet le multibanking grâce à l'EBICS (Electronic Banking Internet Communication Standard). Avec EBICS Mobile, Raiffeisen est la première banque en Suisse à proposer à sa clientèle entreprises une solution sécurisée à un niveau inédit, pour l'exécution des ordres de paiement électroniques.

Financements

Malgré un léger ralentissement de croissance, Raiffeisen continue de se développer selon un rythme supérieur à la moyenne et a augmenté, cette année encore, sa part de marché. Raiffeisen a cependant, elle aussi, accusé un léger ralentissement de sa croissance, qui s'inscrit à 4,3%. Ce taux, supérieur à la croissance du marché, s'est aussi légèrement répercuté sur la part de marché (actuellement de 17,5%). A l'instar des exercices précédents, le faible niveau des taux a dynamisé la demande d'hypothèques à taux fixe et d'hypothèques LiborFlex.

Un an après son intégration systématique au conseil en propriété du logement, l'évaluation énergétique des biens immobiliers s'annonce déjà comme un véritable succès. En 2017, les Banques Raiffeisen ont réalisé plus de 1'500 évaluations énergétiques de biens immobiliers à financer ou déjà financés. Elles donnent ainsi au client une estimation de la consommation d'énergie de son bien sur la base de sa classe d'efficacité énergétique, conformément au CECB (Certificat énergétique cantonal des bâtiments). Le rapport fournit des estimations sur la somme à investir pour des rénovations énergétiques judicieuses, le potentiel d'économies d'énergie réalisable et les éventuelles subventions fédérales et cantonales à disposition.

Part de marché en volume hypothécaire, par canton, en 2016*

* Les évaluations de la BNS pour 2017 ne seront disponibles qu'après la clôture de la rédaction. C'est pourquoi, nous présentons en l'occurrence la part de marché fin 2016.

Evolution du volume des différents modèles hypothécaires de 2013 à 2017

Raiffeisen a lancé en 2017 RAIlease, le portail de leasing pour les biens d'investissement, qui permet de réaliser des opérations de leasing mieux adaptées aux besoins de la clientèle. Un contrôle automatique permet d'accélérer les processus décisionnels. L'introduction de RAIlease donne désormais à Raiffeisen les moyens de faire fructifier sa compétence en matière de distribution, dans le leasing de biens d'investissement, et de renforcer sa position sur le marché des opérations avec la clientèle entreprises. Le volume des opérations de leasing a augmenté en 2017 de 13%.

Epargne

Le nombre de comptes est passé de 113'171 à 6'186'956 (+1,9%) et le volume de 152,3 milliards à 158,8 milliards de francs (+4,3%). La croissance enregistrée revient en premier lieu au domaine des comptes de transaction. Une grande partie de la hausse du volume sur les comptes de transaction s'explique par un transfert des comptes épargne vers les comptes de transaction. Par ailleurs, des placements et des investissements à terme échu n'ont souvent pas été renouvelés, du fait des faibles taux proposés, et ont ainsi été mis en attente sur des comptes de transaction. On constate ainsi une réduction du volume des placements et des investissements à terme de 12,8 milliards à 12,1 milliards de francs (-5,1%). Dans le domaine de l'épargne, Raiffeisen affiche une forte part de marché de quelque 13,1%. Au cours de l'exercice sous revue, marqué par la mise en place d'un nouveau système bancaire central, Raiffeisen a converti son dernier livret d'épargne physique et ne propose désormais plus que des comptes épargne.

Placements

Durant l'exercice sous revue, Raiffeisen a enregistré une évolution positive de l'argent frais net avoisinant les 1,3 milliard de francs. Les fonds de placement ont très favorablement progressé de 1,2 milliard de francs – dont plus de la moitié versée dans des fonds Raiffeisen. Un afflux net, de près de 100 millions de francs, a été enregistré pour les produits structurés. Les achats de placements directs ont surpassé les ventes de quelque 30 millions de francs.

Raiffeisen propose, depuis 2017, des paniers d'actions régionales. Ils permettent aux clients d'investir dans des entreprises connues et ancrées dans leur région, réussissant aussi à l'échelon global et qui, grâce à leur force d'innovation, ont le potentiel pour s'imposer dans le contexte économique actuel. Au cours de l'exercice sous revue, 58 millions de francs ont été investis dans de tels paniers d'actions.

Evolution du volume des titres

Prévoyance

Le nombre de comptes de pilier 3a totalise une hausse de 28'020, passant désormais à 560'266. Les dépôts (épargne en compte et en fonds) ont augmenté de 4,2% (+78 millions de francs) et s'élèvent désormais à 1,9 milliards de francs. La croissance des avoirs de libre passage a été plus modérée, car impactée par divers facteurs externes, tels que le marché de l'emploi, les caisses de retraite et les taux d'intérêt. Les dépôts dans les comptes de libre passage – épargne en fonds y compris – ont augmenté de 4,7% (+61 millions de francs) et s'élèvent désormais à 1,3 milliard de francs. Le niveau des taux généralement bas a fortement marqué l'utilisation des produits de prévoyance, également pendant l'exercice sous revue. C'est ce que révèle l'augmentation du nombre de dépôts de prévoyance de quelque 24,4% pour les comptes du pilier 3a et de 15,1% pour les comptes de libre passage.

Assurances

La demande de produits d'assurance reste intacte, tandis que le chiffre d'affaires accuse un léger repli. La cause en est l'adaptation par la FINMA du taux d'intérêt technique pour les assurances vie, ainsi que la correction des excédents dans l'assurance de rente vieillesse. Malgré tout, le résultat enregistré est bon, ce qui atteste une fois de plus de la qualité du conseil effectué, lié au financement du logement. Pour les opérations à primes uniques, le repli accusé dans l'assurance de rente vieillesse a en partie pu être compensé par les produits à tranches, proposés par Helvetia.

Somme des primes «Vie individuelle» (primes périodiques)

Concernant les opérations avec la clientèle entreprises, le volume des garanties a progressé de 15% durant l'exercice précédent, soit à un taux supérieur à la moyenne, pour s'établir à 310 millions de francs. Le produit issu des garanties s'élève, pour l'année 2017, à près de 2,6 millions de francs. Cette évolution positive indique que Raiffeisen dispose, dans ce domaine particulier, d'un très bon produit, qui en fait un partenaire compétent pour tous les segments de clientèle. Raiffeisen instaure ainsi une relation de confiance avec ses clients et leurs cocontractants. Une nouvelle hausse du volume est attendue en 2018, en raison d'une extension de l'offre aux garanties à l'étranger.

Corporate Finance

Le secteur opérationnel de Corporate Finance se concentre sur les prestations de conseil destinées aux entrepreneurs et aux entreprises, dans les domaines suivants: évaluation d'options stratégiques, Mergers & Acquisitions (M&A), estimations et conseil en financement. Depuis 2016, ce secteur est par ailleurs partenaire de MidCap Alliance, un réseau M&A international, tourné en premier lieu vers l'Europe et les Etats-Unis. Outre des mandats pour des clients tiers, l'équipe M&A a également accompagné plusieurs transactions de Raiffeisen Suisse.