14'285

14'285 francs pour un pumptrack

Le pumptrack de Walkringen devrait compter parmi les projets heroslocaux.ch qui ont été mis en place dans un temps records. En effet, l'association a récolté l'argent en six semaines et construit l'installation en six jours, avec l'énorme soutien du village.

Bien que le «ski» figure encore dans le nom du club, l'association ne l'est plus depuis un bon moment. «Aujourd'hui, nous utilisons plus d'huile pour les chaînes que de fart pour les skis», souligne Rafael Meier, dirigeant de l'association du club de ski et de sport de Walkringen. «Nous sommes une association multisports. La part cyclisme et VTT a fortement augmenté ces dernières années.» L'association s'est donc engagée sans surprise, dans la construction d'un pumptrack, une piste composée de nombreux virages et de bosses qui peut être empruntée par les VTT, les trottinettes et les skateboards. «L'objectif, ce n'est pas de pédaler ou de freiner, mais plutôt de maîtriser sa vitesse uniquement par la force des bras et des jambes», affirme Rafael Meier. Cela permettrait donc aux enfants, adolescents et adultes d'améliorer leur équilibre et leur dextérité.

Le soutien du village était énorme, et les responsables n'ont ressenti aucune opposition de leur part. L'association a récolté l'argent en six semaines et construit l'installation en six jours, sans la moindre contestation. «Deux heures plus tard, le goudron était posé et les premiers utilisateurs ont pu profiter de la piste.» Rafael Meier s'est, entretemps, amusé lui aussi sur la piste. «Une chouette expérience.»

Vous trouverez l'intégralité de l'histoire sur heroslocaux.ch/pumptrack.

Photos: Anna-Tina Eberhard