Risques et principes

Généralités

  • Les risques ne sont pris que dans le cadre de la disposition à prendre des risques et qu'après en avoir consciencieusement pondéré les conséquences.
  • Ils font l'objet d'une gestion cohérente.
  • Les risques ne sont donc pris que si nous disposons d'une capacité financière adéquate, que si nos capacités de gestion des risques sont confirmées et que si les risques sont contrebalancés par des revenus appropriés.
  • Ils sont limités et contrôlés de manière efficace, et soumis à une surveillance indépendante à tous les niveaux.

Risque de crédit

  • Les crédits sont uniquement octroyés à des clients qui disposent de la solvabilité et de la capacité de crédit requises.
  • Les risques de concentration sont évités.
  • La politique de crédit est prudente.
  • L'accent est mis sur le financement de la propriété du logement à usage propre.
  • Pour la clientèle entreprises, les aspects suivants sont pris en compte: ancrage régional, diversification suffisante, rapport risque-rendement et prudence dans les branches à risque.

Risques de marché

  • La gestion des risques de taux s'effectue selon des directives et des limites clairement définies, avec un ensemble d'instruments qui ont fait leurs preuves.
  • Les Banques Raiffeisen sont formées et conseillées en la matière par Raiffeisen Suisse.
  • En règle générale, les actifs en monnaie étrangère sont refinancés dans la même monnaie (principe du «matched book»).
  • Les risques de négoce sont clairement limités d'un point de vue stratégique.

Risques de liquidité

  • Les sources de liquidités sont diversifiées de manière adéquate.
  • La situation en matière de liquidités du Groupe Raiffeisen est évaluée aux niveaux opérationnel, tactique et stratégique.
  • Les Banques Raiffeisen et Notenstein La Roche Banque Privée SA gèrent les risques de liquidité sous leur propre responsabilité, conformément aux prescriptions de Raiffeisen Suisse.
  • L'accès au marché monétaire et au marché des capitaux est centralisé via Raiffeisen Suisse.

Risques opérationnels

  • Les risques sont évalués par des risk assessments top-down et bottom-up réguliers.
  • La surveillance est assurée au moyen de key risk indicators et d'un système d'alerte précoce.
  • L'adéquation et l'efficacité des contrôles clés dans tous les processus concernés par le risque au niveau du Groupe sont périodiquement contrôlées et confirmées.
  • Les événements internes et externes sont analysés en permanence.

Risques juridiques et de compliance

  • Les dispositions légales, prudentielles et déontologiques sont mises en œuvre à temps, dans le cadre des propres prescriptions et processus internes.
  • Les contrats sont respectés et appliqués.