Modifications majeures intervenues entre la date du bilan et le bouclement rédactionnel (9 mars 2019)

Raiffeisen Suisse publie le rapport Gehrig et en tire les conséquences (22 janvier 2019)

Dans le cadre de son enquête sur les opérations de participation réalisées au cours des années 2005 à 2015 et sur la base des informations disponibles, Bruno Gehrig n'a décelé aucune preuve tangible d'un comportement passible de sanctions pénales. Il a toutefois confirmé que des manquements graves se sont produits lors de l'acquisition et de la gestion des participations réalisées dans le cadre de la stratégie de diversification notamment durant les années 2012 à 2015.

Suite à l'examen subséquent, Raiffeisen Suisse a réévalué la valeur intrinsèque de toutes les participations établies. Au moment de la publication du communiqué de presse, Raiffeisen Suisse estimait qu'il en résulterait des effets extraordinaires ne dépassant pas 300 millions de francs. Lors de l’établissement des comptes, des effets extraordinaires à hauteur de 270 millions de francs ont été enregistrés. Toutefois, la capacité de rendement durable et la quote-part de fonds propres supérieure à la moyenne du Groupe Raiffeisen ont été préservées. En effet, Raiffeisen demeure une banque fortement capitalisée.

A l'issue du processus de renouvellement du Conseil d'administration en 2018, la démission de Patrik Gisel et celle annoncée par Michael Auer en novembre 2018 ont également permis d'amorcer le renouveau au sein de la Direction. Le 21 janvier 2019, Gabriele Burn et Beat Hodel ont quitté leurs fonctions avec effet immédiat. Paulo Brügger, membre de la Direction, démissionne aussi le même jour. Par conséquent, tous les membres de la Direction en fonction depuis 2015 ont désormais quitté l'entreprise.

Raiffeisen achète la participation d’Avaloq dans ARIZON (communiqué de presse publié le 31 janvier 2019)

L'ensemble des Banques Raiffeisen étant désormais opérationnelles sur la nouvelle plateforme Avaloq, Raiffeisen Suisse a fait l'acquisition de la participation à 49% d'Avaloq dans la joint-venture ARIZON Sourcing SA. Cette transaction a impliqué la constitution de provisions à hauteur de 69 millions de francs, incluses dans les effets extraordinaires déjà communiqués. ARIZON Sourcing SA sera pleinement intégrée à Raiffeisen Suisse dans le courant du premier semestre 2019.