Prestations de services

Paiements

E-banking Raiffeisen

Avec jusqu'à 402'000 connexions en une journée, la proximité digitale des Banques Raiffeisen a connu une année 2018 très fructueuse. En effet, l'e-banking Raiffeisen est le moyen de communication le plus utilisé par les clients pour entrer en contact avec leur Banque Raiffeisen.

  • Contrats: 1'302'000  (+7%) 
  • Logins: 77'900'000  (+17%)
  • Ordres de paiement: 119'300'000 (+8%) 

A l'automne 2018, l'ancienne fonction «e-facture» a été remplacée par une nouvelle solution dénommée «eBill». Le nombre d'utilisateurs et le volume des transactions eBill ne cessent de croître. En 2018, les utilisateurs de l'e-banking Raiffeisen ont réglé plus de 6 millions de factures par eBill.

D'autres améliorations et extensions sont prévues pour l'e-banking en 2019. Il s'agit notamment de simplifier la communication entre la Banque et le client au moyen d'un safe digital. Celui-ci permet aux Banques de déposer certains documents directement dans l'e-safe personnel du client, mais aussi de recevoir des documents de sa part. L'e-safe peut aussi servir à notre clientèle pour sauvegarder leurs documents personnels importants.

Cartes

Le nombre de paiements effectués par carte de débit (V PAY et Maestro) ne cesse de croître. 137 millions de transactions ont été enregistrées en 2018, soit une hausse de 15%. Deux ans après son lancement, V PAY représente déjà 45% des paiements sans contact. Cette réussite confirme que les clients apprécient le confort de cette méthode de paiement pratique (pas de code NIP à saisir jusqu'à concurrence de CHF 40.-). La carte Maestro sera, elle aussi, équipée de la fonction sans contact dans le courant du second semestre 2019.

En 2019, le nouveau Card Self Service permettra à nos clients de gérer leurs cartes eux-mêmes en ligne et de bloquer par exemple une carte, si nécessaire, de modifier la limite ou de réinitialiser le NIP. L'accès passe par le login à l'e-banking.

Paiement mobile

En mai 2017, Raiffeisen a lancé l'application de paiement TWINT. Ce nouveau moyen de paiement mobile intégré à l'offre Raiffeisen gagne en popularité et enregistre déjà plus de 200'000 comptes TWINT actifs. L'envoi d'argent entre amis et connaissances (person-to-person) est actuellement la fonction la plus utilisée et représente 57% de l'ensemble des transactions. TWINT consolide son attrait comme moyen de paiement simple et rapide tant dans l'e-commerce que les marchés de niche qui n'acceptaient que l'argent liquide jusqu'à présent, comme le paiement aux parcomètres dans un nombre croissant de villes en Suisse ou dans les points de vente qui se multiplient dans les exploitations agricoles.

Trafic des paiements

Les innovations dans le trafic des paiements commerciaux profitent à la clientèle entreprises. La plateforme e-connect lancée en 2017 jouit d'une grande popularité auprès de la clientèle entreprises Raiffeisen. En effet, plusieurs centaines d'entreprises utilisent e-connect pour l'échange de données moderne via EBICS (Electronic Banking Internet Communication Standard) et pour l'automatisation de leurs processus débiteurs via les nouveaux formats ISO 20022.

Raiffeisen entend anticiper à temps les évolutions dans l'activité commerciale pour pouvoir proposer à la clientèle entreprises des solutions intelligentes. Raiffeisen a été la première banque en Suisse à appliquer intégralement la norme ISO 20022, répondant ainsi rapidement aux tendances du marché dans l'intérêt de ses clients. Raiffeisen est aussi l'une des rares banques suisses à mettre à la disposition de sa clientèle entreprises EBICS Mobile, une solution hautement sécurisée pour les ordres de paiement électroniques.

Raiffeisen tient compte de l'importance croissante du commerce électronique. Depuis début juin 2018, Raiffeisen assiste ses entreprises clientes dans la réception et le traitement des paiements électroniques dans leur boutique en ligne.

Un autre objectif dans les opérations avec les PME consiste à leur simplifier l'administration, notamment pour la gestion des salaires ainsi que pour la préparation et la facturation des offres au moyen de services digitaux via l'e-banking Raiffeisen.

Financements

En 2018, la croissance du volume hypothécaire de Raiffeisen a légèrement ralenti pour s'établir à 4% (contre 4,3% l'exercice précédent). Le volume des crédits hypothécaires en Suisse a également fléchi un peu, à 3,6%, ce qui signifie que la part de marché de Raiffeisen a de nouveau augmenté. Le niveau durablement bas des taux d'intérêt a induit une forte demande en hypothèques LiborFlex mais surtout en hypothèques à taux fixe.

L'évaluation énergétique de l'immobilier dans le cadre du conseil en propriété du logement s'est encore développée en 2018. Nos clients obtiennent une estimation de la consommation d'énergie de leur maison sur la base de la classe d'efficacité énergétique applicable conformément au Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB). Dans ce document figurent aussi les investissements nécessaires pour les rénovations énergétiques, le potentiel d'économies d'énergie, et les éventuelles subventions fédérales et cantonales auxquelles les clients peuvent prétendre.

Part de marché Volume hypothécaire par canton*

* Les évaluations de la BNS pour 2018 ne seront disponibles qu'après la clôture de la rédaction. C'est pourquoi, nous présentons ici la part de marché de fin 2017.

Graphique Evolution des volumes de divers modèles hypothécaires 2014–2018

Financement des exportations

Depuis début 2018, Raiffeisen propose des solutions en matière de financement des exportations. Ces produits aident les entreprises suisses à financer leurs activités de commerce extérieur en fournissant à l'exportateur un préfinancement pendant la phase de production ou en offrant un financement au client à l'étranger. Raiffeisen et le client bénéficient d'une couverture optimale grâce à la coopération avec l'Assurance suisse contre les risques à l'exportation (SERV) et avec d'autres agences de crédit à l'exportation (ACE). En effet, traitement et processus se déroulent en Suisse. Et toutes les personnes de contact pour les entreprises se trouvent, elles aussi, en Suisse. Les Banques Raiffeisen, Raiffeisen Suisse et les Centres des Entrepreneurs (RCE) apportent à la clientèle entreprises en conquête de nouveaux marchés un soutien à de multiples égards.

Epargne

En 2018, le volume en comptes chez Raiffeisen a augmenté au total de 4,7% (+6 mia de francs), soit légèrement plus que le marché, ce qui a permis d'étendre une nouvelle fois la part de marché dans ce secteur de produits. Durant l'exercice sous revue, le nombre de comptes clients a augmenté de 3,2% à 5'487'598 comptes. Alors que les fonds d'épargne classiques (comptes épargne) n'ont guère évolué en raison des faibles taux d'intérêt, la croissance a été enregistrée surtout au niveau des comptes de transaction (comptes privés et comptes courants) avec un volume de dépôt en augmentation de 5,597 mia de francs (+9,9%). Parallèlement, 178'890 nouveaux comptes de transaction ont été ouverts (+7,1%). Un transfert des placements d'épargne traditionnels à rémunération fixe (placements et investissements à terme) au profit des dépôts à vue (comptes de transaction) a de nouveau été enregistré en raison de la faiblesse des taux du marché. De ce fait, le volume de dépôt pour de tels placements a diminué de 870 millions de francs (-7,2%).

Placements

Durant l'exercice sous revue, Raiffeisen a enregistré un afflux positif d'argent frais net de 1,8 milliard de francs. L'évolution des fonds de placement Raiffeisen a été particulièrement réjouissante avec une hausse de 1,1 milliard. L'afflux d'argent frais net dans les autres fonds de placement a augmenté de 0,3 milliard.

Les placements directs ont, eux aussi, connu une évolution positive avec un afflux d'environ 0,3 milliard. Les produits structurés n'ont enregistré qu'une légère croissance de l'argent frais net de 80 millions de francs, notamment en raison des échéances.

Les turbulences sur les marchés financiers ont laissé des traces sur le volume des dépôts, qui n'ont pas pu être entièrement compensées par les flux positifs. Fin 2018, le volume des dépôts des Banques Raiffeisen s'élevait encore à 30 milliards de francs, soit une baisse de 4,6%. La part des produits durables dans le volume de dépôt est de 15%, ce qui est réjouissant.

Début 2018, les nouveaux mandats de gestion Raiffeisen ont progressivement été mis en place. Ces solutions, entièrement gérées et encadrées par les propres experts de la banque, se caractérisent par diverses options de personnalisation, c'est-à-dire que le client peut déterminer l'orientation et la stratégie qui lui conviennent. Son choix peut se porter sur

  • Swissness, avec un accent sur le marché suisse,
  • Futura, avec un accent sur les placements durables,
  • Global, en francs suisses ou en euros, avec un accent sur les marchés financiers internationaux.

Grâce aux possibilités de placement direct dans la catégorie d'actifs «Actions Suisse» et des versements réguliers, le mandat peut également être adapté aux besoins personnels. Les nouveaux mandats suscitent beaucoup d'intérêt de la part des clients.

Avec le fonds Raiffeisen Focus Interest & Dividend, Raiffeisen a lancé un produit de fonds qui vise à distribuer régulièrement aux investisseurs les revenus des coupons obligataires et des dividendes sur actions tout en préservant le capital investi sur le long terme. La qualité et le rendement attractif des dividendes sont les critères de sélection décisifs pour les actions. Le risque de change est largement couvert par le fonds. La valeur de référence pour la distribution annuelle est de 2,5%. Fin 2018, le fonds avait déjà atteint le volume de 290 millions de francs.

Le plan d'épargne en fonds de placement est un produit toujours très populaire car il est un moyen simple de se constituer un patrimoine au fil du temps, et ce, dès 100 francs. Les clients conservent en tout temps une flexibilité totale sur leurs actifs. En 2018, le nombre de plans d'épargne a augmenté de 23%, ce qui représente un afflux net d'argent frais de 170 millions de francs.

Evolution du volume des titres

Prévoyance

Le nombre de comptes de pilier 3a a augmenté de 19'035 à 579'301 (+3,4%). Les dépôts (épargne en compte et en fonds) ont progressé de 6,6% (+1 milliard de francs) à 16,5 milliards. Les dépôts sur les comptes de libre passage, y compris l'épargne en fonds, s'élèvent désormais à 5,7 milliards. Le niveau des taux généralement bas a encore une fois eu une forte incidence sur l'utilisation des produits de prévoyance au cours de l'année 2018. D'où la hausse du nombre de dépôts de prévoyance d'environ 29,4% (comptes pilier 3a) et de 28,4% (comptes de libre passage). Pendant l'exercice sous revue, Raiffeisen a développé un fonds de prévoyance innovant qui peut être souscrit depuis le 15 janvier 2019 et investit jusqu'à 100% en actions. Ce nouveau produit s'inscrit dans la tendance qui favorise l'épargne en fonds dans les opérations de prévoyance à long terme, notamment en raison des taux d'intérêt historiquement bas.

Assurances

Le volume des primes du secteur Vie individuelle a enregistré une hausse de 21% et a contribué au quatrième meilleur résultat dans le cadre de notre coopération avec Helvetia. Les opérations d'assurance à prime unique pour lesquelles Helvetia a lancé des produits à tranche attractifs, sont à l'origine de cette forte croissance. Les assurances vie avec prime périodique subissent cependant encore les effets d'un contexte de marché ardu, en dépit duquel une croissance de 6% a pu être enregistrée, aussi dans ce secteur, surtout grâce à l'approche globale de conseil dans le cadre du financement du logement.

Volume de primes Vie individuelle

Prestation supplémentaire destinée à la clientèle entreprises

Corporate Finance

Le secteur d'activité Corporate Finance se concentre sur les prestations de conseil destinées aux entrepreneurs et aux entreprises, dans les domaines suivants: évaluation d'options stratégiques, Mergers & Acquisitions (M&A), estimations et conseil en financement. Depuis 2016, ce secteur est par ailleurs partenaire de MidCap Alliance, un réseau M&A international, tourné en premier lieu vers l'Europe et les Etats-Unis. A part les mandats pour les clients tiers, l'équipe M&A a également accompagné les transactions que Raiffeisen Suisse a effectuées pendant l'exercice sous revue, entre autres la vente de la filiale Notenstein La Roche Banque Privée SA et le choix d'un nouvel Investment Manager pour les participations de PME Capital SA.