Gouvernance d’entreprise

Evénements marquants

Procédure d’enforcement de la FINMA

La décision de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) du 12 juin 2018 a permis de clore la procédure d’enforcement qu’elle avait ouverte à l’encontre de Raiffeisen Suisse en octobre 2017. Les mesures contraignantes imposées à l’époque ont été intégralement mises en œuvre. En effet, elles ont fait l’objet d’un contrôle par un mandataire d’audit de la FINMA jusqu’à la fin de l’année 2020. Raiffeisen Suisse a accompagné ce processus par le biais du Conseil d’administration.

Procédure pénale contre Pierin Vincenz

Raiffeisen est lésée et s’est constituée partie civile dans la procédure pénale. Nous faisons donc valoir les prétentions, qui résultent de conduites fautives, lorsque cela est possible et pertinent. Raiffeisen Suisse ne s’exprime pas au sujet de la procédure en cours. La présomption d’innocence s’applique.