Josef Zgraggen (50) Groupe d’initiateurs Ryyssboogäbriggä, conseiller communal et chef de projet chez un cuisiniste, Erstfeld (UR)

La passerelle qui revitalise une région

Le Ryyssboogäbriggä me tient tout particulièrement à cœur. Cette passerelle relie la digue de la Reuss au sentier muletier historique du Gothard, le rendant ainsi plus accessible – au profit de toute la région. Nous avons fédéré un grand nombre de personnes autour de cette idée, et cela nous a permis de financier le projet. J’en suis très heureux.

 

 

 

L’idée de construire une passerelle au-dessus de la Reuss a plus de dix ans. Mais toutes les tentatives dans ce sens avaient échoué les unes après les autres. Nous n’avons toutefois jamais abandonné ce projet. L’association Gottardo Wanderweg en a finalement assuré la maîtrise d’ouvrage.

Ce pont caténaire avec sa structure filigrane est unique en son genre en Suisse. Il a été conçu par Jürg Conzett et Roman Verginer, ingénieurs et spé- cialistes dans la construction de ponts, tous deux originaires de Coire.

Avec heroslocaux.ch, Raiffeisen a créé une plateforme destinée à collecter des fonds à destination de projets d’utilité publique, tel que celui de notre passerelle. Certains appellent cela du crowdfunding, pourtant le terme de «crowddonating» serait plus approprié. En effet, notre projet ne vise pas à générer un profit: la passerelle sert aux amateurs de randonnées et d’excursions souhaitant découvrir notre belle région d’Uri et son histoire.

www.heroslocaux.ch

La passerelle a été inaugurée le 12 août 2020. Nous l’avons baptisée «Ryyssboogäbriggä» en dialecte uranais.

338

parrains et marraines ont permis, grâce à leurs dons, de collecter sur heroslocaux.ch la somme totale de 211’533 francs. C’est merveilleux qu’autant de personnes se soient impliquées. Au total, la passerelle a coûté 650’000 francs.

A la halte du Gothard, du côté est de la passerelle, les randonneurs peuvent désormais se restaurer. L’apprenti Kevin Dittli et l’équipe à laquelle il appartient s’occupent par ailleurs de son bon entretien et de la propreté tout autour du site. C’est un service rendu à la communauté entière

Elle s’étend entre les trois communes d’Erstfeld, de Schattdorf et d’Attinghausen. Celles-ci, aux côtés du canton d’Uri, assument son entretien.