Plus-value pour les collaborateurs

En tant qu’employeur, nous promouvons l’égalité des chances, la diversité et l’apprentissage tout au long de la vie. Nous renforçons la capacité d’innovation de l’ensemble des collaboratrices et collaborateurs et offrons des conditions d’engagement attractives.

Collaboratrices et collaborateurs

Raiffeisen en tant qu’employeur

Raiffeisen offre à ses collaboratrices et collaborateurs des conditions d’engagement attractives, des tâches motivantes et des postes de travail modernes. Par ailleurs, elle attache une grande importance à l’égalité des chances, investit dans leur formation et dans le recrutement de nouveaux talents.

Raiffeisen emploie, toutes régions de Suisse confondues, 11’207 collaboratrices et collaborateurs (exercice précédent: 10’968). Elle leur offre des conditions de travail attractives, des domaines d’activité stimulants et des postes de travail modernes à tous les échelons de fonction. Raiffeisen encourage l’esprit entrepreneurial de ses collaborateurs en leur confiant des responsabilités ciblées, et attache une grande importance à l’égalité des chances. Dans la mesure du possible, des horaires de travail flexibles leur sont proposés, et ce, à tous les niveaux hiérarchiques. Au total, 42,0% (exercice précédent 41,2%) des collaboratrices et collaborateurs du Groupe Raiffeisen travaillent à temps partiel. S’agissant du nombre de jours de vacances accordés au personnel, Raiffeisen se situe au-dessus de la moyenne des entreprises suisses. Depuis 2018, les collaborateurs ont la possibilité d’acheter des jours de vacances supplémentaires ou d’en épargner pour bénéficier d’un congé plus long.

Offres de formation continue pour les collaboratrices et collaborateurs

En 2020, Raiffeisen a investi 14,5 millions de francs (exercice précédent: 16,7 millions de francs) dans le développement de ses collaborateurs. Un large choix de formations spécialisées et dans le domaine du conseil, ainsi que de nombreuses possibilités de développement personnel sont proposés aux cadres dirigeants ainsi qu’aux collaborateurs sans fonction de conduite. Par ailleurs, un certain nombre de cursus ont été conçus spécialement pour Raiffeisen en collaboration avec la Haute Ecole de Lucerne.

Conciliation du travail et de la vie de famille

Les mères bénéficient chez Raiffeisen, d’un congé maternité de 16 à 24 semaines, en fonction de leur ancienneté. Les pères disposent de 15 jours de congé payés supplémentaires qu’ils peuvent prendre sur une période allant d’un mois avant, et jusqu’à six mois après la naissance de l’enfant. Par ailleurs, après le congé maternité, les femmes ont la garantie de retrouver un poste à 60% au minimum dans une fonction équivalente. En cas de maladie d’un enfant, les parents ont jusqu’à cinq jours de congé supplémentaires rémunérés.

Encouragement de l’engagement politique

Plus de 350 collaboratrices, collaborateurs et membres des conseils d’administration des Banques Raiffeisen exercent un mandat politique à l’échelle nationale, cantonale ou communale. En tant qu’employeur, Raiffeisen est favorable au service de milice et s’emploie à le rendre compatible avec les exigences professionnelles de chacun.

Amélioration de la diversité et de l’égalité des chances

L’augmentation du nombre de femmes parmi les cadres dirigeants et le management constitue une priorité pour Raiffeisen. Avec 27% de femmes aux postes de cadres et de direction (exercice précédent: 27%) sur l’ensemble du Groupe, Raiffeisen n’a pas encore atteint son objectif minimal de 30%.

11’207

collaboratrices et collaborateurs étaient employés par Raiffeisen au 31.12.2020, dont 42% à temps partiel.

14,5 millions de francs

ont été investis par Raiffeisen en 2020 pour le développement de ses collaborateurs.

Nous voulons vivre et encourager pleinement la diversité.

Arianne Hasler
Responsable Transformation chez Raiffeisen Suisse

Promouvoir une culture d’entreprise commune

Raiffeisen entend continuer à l’avenir d’être un employeur attractif. Elle pratique une politique du personnel qui soutient de façon ciblée la nouvelle stratégie du Groupe.

Raiffeisen veut compter parmi les dix employeurs les plus attractifs de Suisse. Elle souhaite offrir à ses collaboratrices et collaborateurs des perspectives motivantes et se positionne en conséquence.

Devenir une organisation apprenante

Raiffeisen veut promouvoir une culture d’entreprise commune et engager proactivement le processus de changement correspondant. Par la création de conditions cadres optimales, le service Ressources Humaines contribue à la réussite de la transformation, tout en renforçant l’identification des collaborateurs à l’entreprise.

Raiffeisen souhaite encourager la flexibilité de ses collaborateurs et développer, en tant qu’entreprise, une forte capacité d’adaptation: elle veut devenir une «organisation apprenante».

27%

de femmes aux postes de cadres et de direction (exercice précédent: 27%). Le Groupe bancaire n’a donc pas encore atteint l’objectif minimal de 30% qu’il s’est fixé.

347

femmes et 1’061 hommes oeuvrent en qualité de membres des conseils d’administration chez Raiffeisen. Chaque Banque Raiffeisen est une entreprise à part entière et possède donc son propre conseil d’administration.

Raiffeisen place l’humain au centre de sa réflexion et veut compter parmi les employeurs les plus attractifs de Suisse.

Daniel Morf
Responsable Ressources Humaines chez Raiffeisen Suisse

27%

de femmes aux postes de cadres et de direction (exercice précédent: 27%). Le Groupe bancaire n’a donc pas encore atteint l’objectif minimal de 30% qu’il s’est fixé.

347

femmes et 1’061 hommes oeuvrent en qualité de membres des conseils d’administration chez Raiffeisen. Chaque Banque Raiffeisen est une entreprise à part entière et possède donc son propre conseil d’administration.

Formation de la relève

Raiffeisen propose aux jeunes des places de formation leur permettant d’aborder la vie professionnelle avec des bases solides: en 2020, Raiffeisen employait des apprentis dans dix types de métier différents et a donné à des élèves du secondaire l’opportunité de réaliser des stages. Des étudiantes et étudiants diplômés de Hautes Ecoles ont pu suivre un programme «trainee» Les dix premiers apprentis EC4.0 ont démarré leur troisième année de formation – l’année de stage – en août 2020. Jan Näf, apprenti employé de commerce de la Banque Raiffeisen Regio Uzwil, nous parle de son expérience. Où avez-vous eu l’opportunité de réaliser votre stage en dehors de l’entreprise? J’ai eu la chance d’accomplir mon stage à l’Hôtel Uzwil en tant que cuisinier. Le passage d’employé de commerce à cuisinier a été difficile à vivre les premiers temps, car je n’étais pas habitué aux horaires de travail des cuisiniers. Le travail en cuisine était aussi éprouvant. Ce stage reste néanmoins un des grands moments de ma formation. ou accomplir un stage universitaire. Fin 2020, Raiffeisen comptait 714 personnes (exercice précédent: 711) dont 45 % de femmes (exercice précédent: 45%) dans l’une des formations précédemment indiquées. A l’issue de leur formation, la plupart des jeunes restent au sein de Raiffeisen afin de poursuivre leur carrière.

Nouveau modèle de formation d’employé de commerce 4.0 (EC4.0)

La Banque Raiffeisen Regio Uzwil et la Banque Raiffeisen Wil und Umgebung ont conjointement développé, aux côtés d’autres entreprises de la région, un nouveau modèle EC4.0. Il s’agit d’un modèle de formation fortement orienté sur les besoins pratiques du quotidien professionnel du futur. Ce nouveau concept de formation, qui s’étend sur quatre ans, comprend notamment un changement de poste toutes les neuf semaines. Cela permet aux apprentis d’élargir leur horizon par des activités dans d’autres branches ou métiers. Ils peuvent également acquérir une expérience professionnelle à l’étranger pendant 18 semaines.

714

apprentis sont actuellement en formation chez Raiffeisen (exercice précédent 711).

16

métiers différents pour les apprentissages, des stages d’études secondaires et des programmes universitaires sont proposés par Raiffeisen.

Jan Näf
Apprenti employé de commerce de la Banque Raiffeisen Regio Uzwil
Bref entretien
Bref entretien

«Je découvre mon côté créatif en faisant de la cuisine»

Les dix premiers apprentis EC4.0 ont démarré leur troisième année de formation – l’année de stage – en août 2020. Jan Näf, apprenti employé de commerce de la Banque Raiffeisen Regio Uzwil, nous parle de son expérience.

Où avez-vous eu l’opportunité de réaliser votre stage en dehors de l’entreprise?

J’ai eu la chance d’accomplir mon stage à l’Hôtel Uzwil en tant que cuisinier. Le passage d’employé de commerce à cuisinier a été difficile à vivre les premiers temps, car je n’étais pas habitué aux horaires de travail des cuisiniers. Le travail en cuisine était aussi éprouvant. Ce stage reste néanmoins un des grands moments de ma formation.

Qu’en avez-vous retiré?

J’ai appris beaucoup de choses nouvelles pendant ces neuf semaines. J’ai découvert mon côté créatif en cuisinant et j’ai également pu développer de nouvelles compétences à titre personnel. J’ai appris à garder mon calme dans des situations de stress et à travailler de façon méthodique.

Quelle est la prochaine étape de votre formation?

Après avoir présenté notre projet pratique en janvier 2021, je fais actuellement mon stage à l’étranger, sur l’île de Malte. Je vais y effectuer des stages pendant quatre mois et demi au sein de différentes entreprises et suivre des cours. Je suis certain d’y faire des expériences enrichissantes et de revenir avec un très bon niveau en anglais.

Jan Näf
Apprenti employé de commerce de la Banque Raiffeisen Regio Uzwil

J’ai appris à garder mon calme et à travailler de façon méthodique.

Jan Näf
Apprenti employé de commerce de la Banque Raiffeisen Regio Uzwil

De nouveaux modèles pour des perspectives attractives

Des modèles de travail flexibles, une gestion de la santé et un nouveau modèle de rémunération: Raiffeisen Suisse a lancé en 2020 diverses initiatives modernisant les conditions d’engagement.

La Direction de Raiffeisen Suisse souhaite instaurer une culture d’entreprise dans laquelle la diversité est vécue pleinement et encouragée. Cette décision a été prise suite à une enquête réalisée en octobre 2019 par une entreprise de conseil indépendante. Le projet «Balanced Organization » lancé en 2020 comporte les axes majeurs suivants:

Nouveau modèle de rémunération pour Raiffeisen Suisse

Raiffeisen Suisse a révisé en 2020 son modèle de rémunération pour l’orienter selon sa nouvelle stratégie, à savoir mettre en avant le travail collectif et d’équipe. Dans l’ensemble, la rémunération globale reste inchangée. Les bonus individuels ont en revanche été supprimés au profit d’une participation collective aux résultats, dont le montant attribué à chaque collaborateur est de l’ordre d’un pourcentage à un chiffre par rapport à sa rémunération de base. Le nouveau modèle de rémunération est entré en vigueur au 1er janvier 2021 et s’applique également à la Direction de Raiffeisen Suisse.

Introduction du nouveau modèle FlexWork

Raiffeisen Suisse encourage la pratique du télétravail depuis quelques années déjà. Le 1er août 2020, Raiffeisen Suisse a introduit le modèle «Raiffeisen FlexWork». Les collaboratrices et collaborateurs de Raiffeisen Suisse peuvent depuis lors, en concertation avec leur supérieur hiérarchique, travailler jusqu’à 80% depuis le lieu de leur choix, dans la mesure où leur activité le permet.

Vivre et travailler sainement

En 2020, Raiffeisen Suisse a instauré son nouveau programme de gestion de la santé, placé sous la bannière du «Vivre et travailler sainement». Daniel Morf, responsable Ressources Humaines chez Raiffeisen Suisse, présente les objectifs du programme: «Nous voulons détecter de manière précoce tout problème de santé des collaborateurs, encourager la vitalité, l’esprit d’équipe et promouvoir un style de vie et de travail sain, mettre en pratique les principes de conduite de Raiffeisen Suisse et développer notre attractivité en tant qu’employeur». Outre les journées digitales autour du thème de la santé, Raiffeisen Suisse a proposé en 2020 à tous ses collaborateurs la vaccination gratuite contre la grippe et mis à leur disposition un coach santé digital.

Poursuivre la lecture