Accéder directement à:

    Ouvrir la voie pour des solutions globales

    Nous continuons à développer notre activité pour devenir un prestataire de solutions 

    Quel que soit votre objectif, nous nous développons pour devenir un prestataire de solutions et aider nos clientes et clients à réaliser leurs rêves et leurs souhaits en fonction de leurs besoins.
    Mesure de notre réussite:

    Part des opérations neutres dans le produit opérationnel

    Table check icon
    Objectif pour 2021: 23%
    Niveau atteint en 2021: 23%
    Objectif pour 2025: ≥ 30%
    En un coup d’œil

    Répondre aux besoins de la clientèle de façon globale

    Offrir des solutions individuelles plutôt que des produits standardisés: pour y parvenir, nous combinons les services bancaires classiques avec des services relevant d’autres secteurs afin d’offrir une véritable plus-value.

    Proximité inégalée avec la clientèle

    219 banques, 820 agences, 1’732 bancomats à travers la Suisse. La proximité physique engendre la proximité émotionnelle. Le conseil personnel reste irremplaçable. A l’avenir, Raiffeisen continuera de compléter cette proximité unique avec la clientèle par des interfaces numériques. Dans ce cadre, il est à tout moment possible de basculer de manière fluide des solutions numériques vers le conseil physique, et inversement.

    Placer son patrimoine entre de bonnes mains

    Plus de 12’000 nouveaux mandats de gestion de fortune ont été conclus en 2021, soit 50 par jour ouvré. Le mandat de gestion de fortune garantit à nos clientes et clients que leur patrimoine est systématiquement investi selon leur stratégie de placement individuelle et de façon durable, sans qu’ils n’aient à réfléchir ni à consacrer du temps à la gestion active.

    Couverture de tous les besoins de conseil, même inhabituels

    Nos clientes et clients se trouvent parfois confrontés à des questions peu ordinaires. Par exemple lorsqu’ils doivent régler la succession de leur entreprise ou vendre un immeuble. En pareilles situations, les conseillères et conseillers clientèle peuvent compter sur le soutien du Groupe Raiffeisen et faire appel aux spécialistes du Raiffeisen Centre des Entrepreneurs (RCE) ou de Raiffeisen Immo SA.

    De l’hypothèque au logement

    Malgré un succès constant, Raiffeisen anticipe et réfléchit à l’avenir – en particulier concernant son cœur de métier. Dans ce cadre, Raiffeisen mise entre autres sur une approche par écosystème.

    En Suisse, près d’une hypothèque sur cinq est conclue auprès de l’une des quelque 200 Banques Raiffeisen. C’est pourquoi Raiffeisen connaît, mieux que toute autre banque, les difficultés et les souhaits des propriétaires et futurs propriétaires. Raiffeisen tire parti de cette situation afin de développer de nouvelles solutions en matière de logement. Le terme «écosystème Logement» désigne l’extension de la chaîne de création de valeur qui résulte de ces développements.

    Le conseil reste essentiel

    L’une des principales caractéristiques des écosystèmes réside dans le fait que la création de valeur est l’œuvre d’un ensemble d’entreprises. A cet égard, Raiffeisen compte d’une part sur ses propres filiales (RaiffeisenCasa), ainsi que sur des spin-off pour la mise en œuvre agile et rapide des services digitaux tels que Liiva, la plateforme dédiée aux propriétaires de logement, et enfin sur des partenaires locaux et nationaux. Sur la base de ce réseau en constante évolution, Raiffeisen souhaite accompagner les propriétaires et futurs propriétaires de logement de façon durable, globale, optimale et récurrente. Le contact personnel avec la clientèle a toujours été au cœur du modèle d’affaires des Banques Raiffeisen, lesquelles proposent aujourd’hui déjà bien plus que l’intermédiation d’hypothèques. Le conseil personnel, qui reste essentiel, est maintenant encore plus complet car il est combiné avec des solutions numériques modernes.

    «Les écosystèmes ne se mettent pas en place du jour au lendemain. Pour pouvoir constater des progrès tangibles, il faut du temps et un solide ancrage dans l’organisation.»

    Roland Altwegg

    Responsable de département Produits & Investment Services

    De nouvelles formes de collaboration
    L’intense travail de Raiffeisen concernant la thématique des «écosystèmes» a déjà largement porté ses fruits. Il est apparu que l’exploitation d’écosystèmes ne se résume pas à des projets de mise en œuvre informatiques visant à lancer de nouvelles offres numériques. L’approche par écosystème est plutôt l’amorce d’un changement à long terme qui exige et favorise de nouveaux modèles d’affaires, schémas de pensée et formes de collaboration.
    Raiffeisen est convaincue que la focalisation systématique sur les besoins de la clientèle par le biais des écosystèmes crée une plus-value directe, garantit durablement le contact avec la clientèle et assure le succès des entreprises participantes à long terme. «Les écosystèmes ne se mettent pas en place du jour au lendemain. Pour pouvoir constater des progrès tangibles, il faut du temps et un solide ancrage dans l’organisation», explique Roland Altwegg, responsable de département Produits & Investment Services.

    «L’espace habitable était important à nos yeux»

    Le couple Nyffeler-Suljic a réalisé son rêve de devenir propriétaire à Allschwil (BL). Au début, personne n’aurait imaginé que celui-ci se transformerait en un projet de rénovation qui a duré près de quatre ans. Néanmoins, le temps, l’énergie et la patience du couple ont payé: aujourd’hui, leur maison à colombage classée au patrimoine resplendit à l’intérieur comme à l’extérieur.
    Qu’est-ce qui vous a motivés à acheter cette maison à rénover classée au patrimoine?
    Maja Nyffeler-Suljic: Nous cherchions un bien depuis longtemps. Mais, pour une raison ou une autre, rien de ce que nous voyions ne nous convainquait. Cela manquait de charme, de personnalité. A la première visite, lorsque nous avons découvert l’intérieur de la maison à colombage, nous avons toutefois été un peu surpris. L’état des intérieurs laissait largement à désirer. Mais cela avait également un avantage: nous allions pouvoir y ajouter notre patte.

    «Nous avons entretenu des échanges réguliers avec notre conseiller clientèle pendant toute la durée des travaux.»

    Daniel Nyffeler:

    Client de Raiffeisen

    Vous avez acheté la maison en 2016; en 2020, elle était enfin prête. Quelles ont été les principales causes des retards?
    Maja Nyffeler-Suljic: D’une part, nous avons réalisé nous-mêmes tous les travaux intérieurs et extérieurs que nous pouvions. D’autre part, nous avons intégré quelques éléments modernes particuliers, par exemple les deux lucarnes ou le sol vitré. Il est complexe et difficilement prévisible de combiner de tels aménagements avec une bâtisse ancienne.
    Qu’est-ce qui était particulièrement important pour vous dans le cadre de la rénovation?
    Maja Nyffeler-Suljic: Puisqu’il s’agissait d’un bâtiment classé au patrimoine, la façade nous était imposée. Mais cela ne nous posait aucun problème. Nous ne pouvions et ne voulions pas modifier l’apparence extérieure de la maison. C’est l’espace habitable qui était important à nos yeux, cette partie nous tenait à cœur. La seule intervention extérieure a été l’intégration des lucarnes, une sorte de charpente avec des fenêtres placée dans le toit incliné.
    Lors de l’achat d’un bien immobilier, on est toujours confronté tôt ou tard à la question du financement. Quand vous êtes-vous penchés sur cet aspect et comment l’avez-vous réglé?

    Daniel Nyffeler: Nous nous sommes penchés sur la question très tôt. Après avoir vu la maison, l’étape suivante était évidente: nous adresser à une banque afin de financer le bien de notre choix. Nous nous sommes d’abord entretenus avec deux banques. La première a tout simplement refusé le financement parce que le bâtiment était classé. La seconde exigeait 50% de fonds propres, ce qui nous était impossible. 

    C’est alors que Raiffeisen est entrée en jeu...
    Daniel Nyffeler: Exactement. Un collègue de travail m’a recommandé Dominik Waeckerlin, conseiller clientèle à la Banque Raiffeisen de Bâle. Je l’ai rencontré et lui ai décrit notre projet. Maja et moi avons vite remarqué que Dominik avait une conception du logement similaire à la nôtre. Il a rapidement compris que nous travaillions et planifions de façon réaliste et, surtout que Maja, qui est architecte, était du métier. Nous avons entretenu des échanges très réguliers pendant toute la durée des travaux. Aujourd’hui, nous ne sommes plus uniquement liés par une relation bancaire, mais sommes devenus amis.

    Un accompagnement numérique pour chaque rêve immobilier

    Jusqu’à présent, toute personne à la recherche de la maison de ses rêves ou désireuse de gérer, d’optimiser ou de moderniser son logement de façon simple et efficace devait consulter plusieurs plateformes en ligne. En août 2021, le lancement de Liiva, la plateforme dédiée aux propriétaires de logement, a changé la donne.
    L’achat d’un bien immobilier est une démarche complexe et exigeante. Il faut prendre les bonnes décisions, tenir compte de différentes éventualités et garder une vision d’ensemble. Mais l’acquisition d’un logement où l’on va vivre est aussi un sujet très vaste et émotionnel. Pour beaucoup de personnes, l’achat d’un bien immobilier est la réalisation d’un rêve de longue date, mais il implique généralement aussi le plus gros investissement consenti au cours d’une vie.
    Solution proposée conjointement par Raiffeisen et la Mobilière, la plateforme dédiée aux propriétaires de logement Liiva fournit un soutien et un accompagnement face aux nombreux défis qui découlent d’un tel projet. Liiva est la première plateforme numérique en Suisse qui entend couvrir de A à Z tous les aspects de la propriété privée du logement. Elle se compose actuellement des modules «Acheter» et «Habiter», et proposera un troisième service, «Vendre», dans le courant de l’année 2022.
    Analyse du bien immobilier de vos rêves
    Le module «Acheter» reprend environ 90% de toutes les annonces immobilières disponibles en ligne à travers la Suisse. Par ailleurs, Liiva complète les annonces avec de précieuses informations supplémentaires telles que le taux d’imposition, la distance par rapport au grand centre le plus proche, des renseignements sur la localité, etc. Toute personne intéressée par un objet peut le sauvegarder sous forme de dossier numérique et le comparer avec d’autres immeubles intéressants dans un aperçu pratique. En outre, Liiva offre la possibilité d’évaluer la valeur du bien sur le marché, d’analyser l’état du bâtiment ainsi que d’estimer le coût de l’investissement – le tout, avant même l’acquisition du bien immobilier. Ainsi, les acheteuses et acheteurs potentiels savent précisément à quoi s’attendre en termes de coûts.
    Le module «Habiter» permet à toutes et tous les propriétaires fonciers de garder une vision d’ensemble de leur maison: ils peuvent déterminer l’état actuel du bâtiment ainsi que sa valeur sur le marché. L’assistant de modernisation indique les éléments du bâtiment qu’il convient de remplacer, à quel moment et les coûts approximatifs à prévoir.
    Sauvegarde centralisée des documents importants
    La section «Habiter» de Liiva comprend une fonction de dossier numérique du bien immobilier, similaire au carnet d’entretien d’une voiture. Le téléchargement des factures d’artisans, preuves de garantie, contrats hypothécaires, etc. permet de documenter la gestion de l’objet en continu. En cas de vente ou de cession du bien immobilier, les repreneuses et repreneurs ont ainsi une vue parfaitement transparente concernant son entretien.

    Liiva apporte son aide dans le cadre du projet très émotionnel et vaste que représente l’acquisition d’un logement à usage propre.

    La plateforme dédiée aux propriétaires de logement est associée à la compétence de conseil ainsi qu’aux connaissances et à l’expérience locales des Banques Raiffeisen et des agences générales de la Mobilière. Liiva se veut une plateforme en self-service; néanmoins, dès qu’un conseil est nécessaire, les conseillères et conseillers de Raiffeisen interviennent.
    La couleur rouge, la position de leader du marché et la fidélité de leur clientèle ne sont pas les seules caractéristiques qui unissent Raiffeisen et la Mobilière. Depuis début 2021, ces deux acteurs importants de tradition coopérative opèrent conjointement sur le marché.
    En tant que partenaire fiable et compétente, Raiffeisen accompagne depuis toujours sa clientèle face à toute question d’ordre financier. En coopérant avec la Mobilière, Raiffeisen maintient résolument cette orientation afin que les clientes et clients des deux entreprises bénéficient d’une excellente sécurité financière dans toutes les situations de leur vie.

    En tant que numéro un de l’assurance ménage, la Mobilière propose des solutions d’assurance en tout genre, notamment pour les biens, les véhicules, les immeubles et les animaux, mais aussi pour garantir le maintien du niveau de vie en cas d’incapacité de gain. Depuis le début de l’année, Raiffeisen propose également cette offre à sa clientèle dans le cadre d’un conseil global.

    La coopération repose sur une collaboration sur place ainsi que sur un échange étroit et régulier. Il est donc d’autant plus réjouissant de constater que presque toutes les Banques Raiffeisen et agences générales de la Mobilière se sont réciproquement apporté des affaires l’an dernier. Cette forte pénétration est également le fruit de la proximité que les deux partenaires entretiennent avec leur clientèle.

    Outre la tradition coopérative, la proximité physique et la proximité géographique constituent d’autres valeurs fondamentales qui unissent Raiffeisen et la Mobilière. Des initiatives conjointes, telles que des événements clients régionaux, des conférences spécialisées sur des sujets relatifs aux banques et aux assurances, des participations à des salons à des fins de marketing ou des projets de sites communs, soulignent la fluidité de ce partenariat.

    Ceci pourrait également vous intéresser

    Des opérations bancaires simples et rapides
    Nous standardisons et digitalisons nos processus. Et cela, au bénéfice de nos clientes et clients.
    Le digital et l’aspect pratique
    Nous mettons les personnes en contact et créons une expérience client unique. A cet effet, nous investissons dans le développe­ment de nos canaux numériques.
    Une organisation apprenante
    Nous devenons une organisation apprenante, dotée d’une grande capacité d’adaptation.