Accéder directement à:

    Ouvrir la voie pour une coopérative durable

    Nous nous différencions en tant que coopérative durable
    Quel que soit votre objectif, nous sommes à vos côtés en tant que coopérative durable Bénéficiant d’un ancrage local à travers toute la Suisse, Raiffeisen cultive des valeurs coopératives telles que la solidarité et la démocratie. Celles-ci nous paraissent en effet essentielles, notamment à notre époque où tout change très vite.
    Mesure de notre réussite:

    Nombre de sociétaires

    Sociétaires Raiffeisen détenant des parts sociales

    Table check icon
    Objectif pour 2021: 1,93 millions
    Niveau atteint en 2021: 1,96 millions
    Objectif pour 2025: ≥ 2,03 millions
    En un coup d’œil

    Notre coopérative poursuit son développement

    Raiffeisen est et reste la banque qui se distingue par sa structure coopérative, son ancrage local et les avantages qu’elle offre à sa clientèle ainsi qu’aux communautés locales.

    Décider de l’avenir

    Les détentrices et détenteurs d’une part sociale peuvent prétendre à juste titre posséder une banque, du moins en partie. En effet, en tant que sociétaires, ils participent à façonner l’avenir de leur Banque Raiffeisen et peuvent voter au sujet de la politique commerciale et de l’attribution des mandats à l’occasion de l’assemblée générale annuelle. Même pendant la pandémie, le principe de codécision a été respecté grâce au vote électronique.

    Un engagement coopératif

    Les sociétaires d’une Banque Raiffeisen ont non seulement un droit de codécision, mais ils participent aussi au succès de leur Banque par le biais de la rémunération de leurs parts sociales tout en bénéficiant d’avantages sociétaires attrayants, comme des rabais sur de nombreuses activités de loisir à travers la Suisse. 105,6 millions de francs ont ainsi été versés aux sociétaires et à des projets locaux en 2021, soit 31,6 millions de plus que lors de l’exercice précédent.

    L’intégration systématique des critères de durabilité

    La durabilité a toujours fait partie intégrante de l’identité de Raiffeisen en tant que groupe bancaire coopératif. Nous avons pour ambition d’atteindre l’objectif «zéro émission nette» dans le cadre de notre activité d’ici 2030. En tant que banque leader en matière de financement de la propriété du logement, nous tenons également à encourager les rénovations énergétiques et à réduire ainsi les émissions de CO2 du parc immobilier suisse.
    Story_gross_lokale_Projekte_DT
    La plateforme de crowdfunding de Raiffeisen heroslocaux.ch s’est établie en Suisse et elle y est activement utilisée, surtout pour des projets sportifs et en faveur de la jeunesse.
    Il en faut parfois peu pour que des souhaits se réalisent: à l’automne 2021, heroslocaux.ch a permis à l’équipe U18 des Floorball Riders dans l’Oberland bernois de rassembler en peu de temps les quelques centaines de francs nécessaires pour qu’à l’avenir, ce ne soit plus les parents qui conduisent la jeune équipe aux matchs, mais un car – une solution non seulement économique mais aussi écologique. Ces dernières années, des montants considérables ont été récoltés sur heroslocaux.ch pour des activités de loisir; dans l’Emmental, par exemple, 75’000 francs ont été réunis pour le projet «Pumptrack Konolfingen», un parcours destiné entre autres aux rollers, aux skateboards et aux vélos. Promouvoir l’esprit d’initiative, conformément aux valeurs coopératives.

    Raiffeisen gère la plateforme de crowdfunding gratuite depuis cinq ans et aide en outre gratuitement les «héros locaux» à lancer leurs projets. Par ailleurs, de nombreuses Banques Raiffeisen soutiennent des projets dans leur région par le biais de dons. «La plateforme réunit les gens, les motive à prendre eux-mêmes les choses en main et donne naissance à des activités pour tous les âges en Suisse», souligne Samuel Weibel, responsable de heroslocaux.ch.

    1’700 projets réussis

    Parmi les quelque 2’200 projets soumis, quatre sur cinq ont été menés à bien depuis 2016. En janvier 2022, les dons récoltés sur heroslocaux.ch ont passé la barre des 30 millions de francs. «LIBER-Suisse» est le projet réalisé grâce à la plateforme ayant eu le plus de succès jusqu’à présent: 4’200 marraines et parrains ont versé pas moins de 568’000 francs en faveur de la diversité éditoriale suisse. Il compte parmi les plus de 1’700 financements participatifs qui ont été menés à bien sur la plateforme. Au total, plus de 108’000 personnes ont versé des dons depuis 2016. 

    Fidèles à nos valeurs coopératives, nous agissons sur le long terme et dans l’intérêt des générations à venir. L’adhésion de Raiffeisen à différentes initiatives mondiales en matière de durabilité souligne son engagement en faveur de la protection du climat.
    La durabilité est depuis toujours une valeur fondamentale de Raiffeisen. Raiffeisen attache une importance particulière au changement climatique et à la réduction des émissions de CO2. En tant que banque leader en matière de financement de la propriété du logement et qui fournit des crédits aux entreprises, Raiffeisen est étroitement liée au changement climatique. Par le biais de son partenariat avec la Fondation Suisse pour le Climat, Raiffeisen améliore, depuis 2008 déjà, la compatibilité climatique des PME suisses et a fait don de plus de 4,1 millions de francs pour cette cause. Ce partenariat de longue date a été prolongé en 2021. Raiffeisen s’engage activement en faveur de la neutralité climatique de la Suisse et de la transition énergétique.
    Notre adhésion à des partenariats internationaux
    En 2021, Raiffeisen a signé les Principes pour une banque responsable des Nations Unies et ainsi exprimé clairement son engagement en faveur de l’Accord de Paris sur le climat. Nous soutenons en outre la Task Force on Climate Related Financial Disclosures (TCFD), une commission internationale d’expertes et d’experts qui a rédigé des recommandations sur l’uniformisation des pratiques en matière de rapports climatiques. En vue de formuler de nouveaux objectifs plus complets concernant la protection du climat et de les mettre en œuvre dans le cadre de notre stratégie climatique, nous avons par ailleurs adhéré en 2021 au Partnership for Carbon Accounting Financials (PCAF).
    Zéro émission nette dans le cadre de notre activité d’ici 2030
    Raiffeisen Suisse saisit ses émissions de CO2 pour le Groupe depuis déjà plusieurs années et les publie dans le rapport de gestion du Groupe Raiffeisen selon des normes reconnues. Depuis 2021, nous mesurons dans l’ensemble du Groupe Raiffeisen les émissions de CO2 par lesquelles nous sommes concernés via l’octroi d’hypothèques et d’autres financements selon la norme du PCAF. Raiffeisen profite de ces nouveaux partenariats pour améliorer l’intégration de la durabilité dans tous les secteurs opérationnels et ainsi apporter une contribution significative à la protection du climat. Christian Hofer, Responsable Corporate Responsibility & Durabilité au sein de Raiffeisen Suisse, résume l’importance de la démarche: «Notre adhésion à ces importantes initiatives mondiales soutient notre objectif stratégique d’atteindre zéro émission nette dans le cadre de notre activité d’ici 2030.»
    D’où vient l’or et comment a-t-il été produit? Introduite en avril 2021, la nouvelle approche pour une acquisition responsable de l’or permet de remonter avec précision jusqu’à l’origine du métal. Dans ce cadre, Raiffeisen sélectionne avec le plus grand soin les partenaires qui interviennent dans la chaîne d’approvisionnement et les soumet à un contrôle continu. En outre, le Groupe encourage la compatibilité environnementale et sociale ainsi que la transparence au sein de la chaîne d’approvisionnement. Ce qui semble évident est pourtant loin d’être la norme dans la branche. En effet, Raiffeisen est la première banque de détail suisse possédant un fonds négocié en bourse à investir dans de l’or produit de manière responsable. La transparence et l’engagement en faveur de la compatibilité environnementale et sociale font partie intégrante du modèle d’affaires coopératif de Raiffeisen. Grâce à sa nouvelle approche en matière d’acquisition d’or, Raiffeisen offre à sa clientèle la possibilité d’investir dans ce métal précieux de manière responsable.

    Presque chaque jour, Adrian Gerny navigue sur le lac de Zurich dès 2h00 du matin. En tant que pêcheur professionnel, il est fier de son métier et apprécie la dimension locale de son activité, tout comme celle de sa Banque Raiffeisen.

    Un mercredi de fin d’automne, à 15h00 au beau milieu du lac de Zurich: Adrian Gerny, pêcheur professionnel, quitte la rive pour aller jeter ses filets. Quelques écailles des perches, féras et lottes qu’il a pêchées le matin même collent encore à la quille du bateau et scintillent sous les rayons du soleil. En effet, le pêcheur de 33 ans a déjà travaillé douze heures aujourd’hui, et la journée est encore loin d’être terminée. «Maintenant, je vais livrer la marchandise», dit-il. Avec l’aide de deux collaborateurs, il a déjà transformé les 40 kilos de poisson pêchés le matin en filets, lesquels seront ensuite servis au «Fischer’s Fritz», situé au port, et dans d’autres restaurants autour du lac de Zurich. De retour chez lui, il doit ensuite s’occuper de ses e-mails et de sa comptabilité.

    «J’apprécie la dimension locale, la culture du dialogue et le rapport d’égal à égal.»

    Adrian Gerny

    Pêcheur professionnel

    En été, Adrian Gerny comptabilise ainsi entre 80 et 100 heures de travail par semaine. Excepté le dimanche, il se lève tous les jours vers 2h00 du matin et passe de longues heures seul sur l’eau. «Pour moi, c’est aussi un besoin; c’est mon moment, ma passion», affirme-t-il. Il est fier de son métier et du fait que la pêche sur le lac de Zurich réponde aux exigences les plus strictes au monde en matière de durabilité: la dimension choisie pour les mailles des filets garantit que les poissons sont suffisamment gros et qu’ils ont frayé une ou deux fois avant d’être capturés.
    En tant que jeune entrepreneur engagé, Adrian Gerny, qui est désormais également sociétaire, sent que la Banque Raiffeisen prend ses préoccupations au sérieux. «Je ne suis ni plus ni moins qu’un simple ouvrier», déclare Adrian Gerny. «C’est pourquoi j’apprécie la dimension locale et la culture du dialogue de Raiffeisen: nous entretenons un rapport d’égal à égal.»
    Story_gross_Landkarte_DT

    Le Groupe Raiffeisen dispose d’un énorme potentiel en matière d’innovations. En 2021, la plateforme d’innovation a fait émerger une multitude d’idées et en la matière.

    Le Groupe Raiffeisen dispose d’un grand potentiel en matière d’innovations, notamment parce que les 219 Banques Raiffeisen autonomes mettent en œuvre de multiples idées et projets locaux. La plateforme a été mise en place afin de mettre en lumière les innovations au sein du Groupe. Toutes les Banques Raiffeisen peuvent y saisir des idées intéressantes ou des projets déjà mis en œuvre. Au cours d’une première campagne, plus de 150 projets ont été soumis par les Banques Raiffeisen. Les meilleurs d’entre eux ont été récompensés, comme le nouveau processus d’ouverture de compte mis en place par la Banque Raiffeisen Rigi. La plateforme d’innovation sera également utilisée à l’avenir pour présenter les innovations du Groupe, donc issues des Banques Raiffeisen et de Raiffeisen Suisse, et pour les développer ensemble. Elle permettra ainsi de multiplier facilement les idées, les projets et les enseignements à travers le Groupe tout en renforçant la mise en relation des personnes pour faciliter au final la recherche de solutions ou le partage de concepts éprouvés à l’échelle locale, régionale et par voie numérique.

    D’autres campagnes d’innovation ciblées seront menées dans les années à venir afin de développer de nouvelles idées. Par ailleurs, les innovations mises en œuvre sont approfondies dans le cadre de workshops consacrés aux bonnes pratiques, et les Banques Raiffeisen ont la possibilité de les reproduire au sein de leur structure. «Nous sommes convaincus que nous développerons progressivement notre potentiel et notre capacité d’innovation, et que nous créerons ainsi une plus-value», affirme Stefan Jeker, chef de projet.

     

    «Nous sommes convaincus que nous développerons notre potentiel d’innovation et que nous créerons une plus-value.»

    Stefan Jeker

    Responsable Gestion de l’innovation chez Raiffeisen Suisse

    Jusqu’à présent, Raiffeisen Suisse était active dans les opérations directes avec la clientèle par le biais de six Succursales en milieu urbain. Mais cela est en train de changer: l’autonomisation progressive des Succursales est prévue d’ici 2023.

    «Batelier et propriétaire de sa Banque Raiffeisen.» C’est le message que la Succursale de Bâle envoie actuellement à ses clientes et clients pour les informer de son autonomisation et de la possibilité pour eux de devenir sociétaires, et donc copropriétaires de la nouvelle Banque Raiffeisen. Les sociétaires de la future Banque Raiffeisen Bâle auront un droit de codécision dans le cadre de l’assemblée générale annuelle, participeront au résultat de leur Banque Raiffeisen par le biais de la rémunération de leurs parts sociales et bénéficieront de différents avantages.
    Bâle est l’une des six Succursales à travers lesquelles Raiffeisen Suisse exerce elle-même des activités bancaires. Cette situation résulte de la stratégie adoptée par le Groupe entre 1999 et 2016, dont l’objectif était de desservir les régions urbaines dont il était absent.
    Ces Succursales sont maintenant progressivement rendues autonomes et ainsi converties en coopératives à part entière. Le processus a commencé en janvier 2022 avec les Succursales de Thalwil et de Berne. Il est prévu que les Succursales de Winterthour et de Saint-Gall deviennent à leur tour autonomes à l’été 2022, et celles de Bâle et Zurich début 2023.
    L’autonomisation des Succursales renforce l’esprit coopératif et contribue au développement du Groupe Raiffeisen, car toutes les Banques Raiffeisen seront alors des coopératives.
    Mobility et Raiffeisen s’allient pour promouvoir la mobilité partagée. Les Banques Raiffeisen ont désormais la possibilité de placer des voitures électriques au pas de leur porte.

    Deux entreprises, un objectif. Mobility et Raiffeisen veulent créer une plus-value durable pour la population. Dans cette optique, les deux grandes coopératives engagent un partenariat. Grâce à cette collaboration, les 219 Banques Raiffeisen peuvent placer juste devant leurs agences des voitures électriques de la principale prestataire de car sharing en Suisse.

    La Banque Raiffeisen Fribourg-Est compte parmi les pionnières de la nouvelle collaboration: depuis janvier 2021, un véhicule électrique est disponible devant l’établissement. «Ce partenariat s’inscrit dans la lignée de nos principes coopératifs. Il nous permet de créer une plus-value directe et durable pour notre région», déclare Nathalie Sahli, présidente de la direction. Les sociétaires de Raiffeisen ainsi que les collaboratrices et collaborateurs bénéficient de rabais sur les abonnements d’essai et annuels de Mobility.

    Ceci pourrait également vous intéresser

    Notre stratégie: «Raiffeisen 2025»
    Découvrez comment la Raiffeisen compte évoluer pour passer de fournisseur de produits à prestataire de solutions.
    La coopérative crée une plus-value
    Sa nature de coopérative rend Raiffeisen unique, mais bénéficie à toutes nos parties prenantes.
    Le digital et l’aspect pratique
    Nous mettons les personnes en contact et créons une expérience client unique. A cet effet, nous investissons dans le développement de nos canaux numériques.